fbpx
Sélectionner une page

Plantée dans l’azur profond de l’Océan Atlantique, l’île de Gorée est située à quelques encablures de Dakar. Petite île attachante avec de vieilles maisons fleuries de bougainvillées, elle se visite à pied et il faut une journée entière pour apprécier toute la charge émotionnelle qu’elle dégage. 

Aujourd’hui, Gorée est considérée comme un arrêt incontournable de tout voyage au Sénégal. Patrimoine mondial de l’Unesco, l’île donne l’impression de sortir de la boucle temporelle. Son décor et la douce nonchalance des autochtones contribuent à rendre l’île intemporelle où il fait bon flâner et s’oublier.

Pourquoi visiter l’île de Gorée ?

Parce que Gorée est avant tout un site touristique incontournable au Sénégal. C’est un endroit qui raconte l’histoire de l’Afrique entière. Une histoire que ni le temps, ni les hommes ne peuvent effacer. 

Gorée est un puissant vestige de l’esclavage. Cette île a un charme féerique et un enchantement extraordinaire. L’émotion singulière que l’on ressent en visitant Gorée est au-delà de tout qualificatif.

L’île de Gorée est une île mémoire. Elle revêt aujourd’hui un caractère sacré. Classé patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1978, l’île conserve les vestiges de l’esclavage qui a marqué le continent africain. 

Parmi les sites incontournables qui retracent le phénomène d’esclavage, l’île de Gorée est un endroit clé qu’on ne pourrait omettre de citer. Elle a en effet servi pendant trois siècles de zone tampon aux initiateurs de l’esclavage. 

Via l’île de Gorée, de nombreux africains furent déportés en direction du continent américain. C’est une île mémoire qui affronte l’oubli pour se montrer intemporel, inébranlable, têtue face aux affres du temps.

« Un peuple sans histoire est un monde sans âme. » disait Aimé Césaire. À travers le patrimoine vivant qu’elle représente, mais aussi à travers son musée et sa maison des esclaves, l’île de Gorée est un appel pour les générations futures à plus d’humanité et de solidarité.

Comment visiter l’île de Gorée ?

Il est préférable de se rendre sur l’île de Gorée la veille. Cela vous permet de ressentir plus calmement l’atmosphère qui se dégage de l’île. Vous pourrez aussi mieux profiter du calme. Par ailleurs, il est intéressant de prendre un guide local qui pourra mieux vous faire comprendre l’histoire de Gorée dans les détails.

Embarcadère de Dakar pour visiter l’île de Gorée

Visiter Gorée commence par l’embarcadère. Il existe un service public de transport, mis en place par l’Etat sénégalais qui se charge de la liaison maritime Dakar Gorée. Les chaloupes Coumba Castel de 350 places, Augustin Elimane Ly de 150 et Béer font environ 20 minutes pour parcourir les 2 km et demi qui séparent Dakar de l’île de Gorée.

Aucune réservation n’est possible, les billets se prenant sur place. Mais si le trajet ne dure qu’une vingtaine de minutes, les départs ne se font pas toutes les demi-heures.

Approximativement 15 départs de Dakar et de Gorée sont programmés chaque jour à des heures précises par la Direction du Port de Dakar qui se charge d’assurer cette liaison.

Quels sont les tarifs pour visiter l’île de Gorée ?

Le tarif pour se rendre sur l’île varie d’un statut à un nombre comme c’est souvent le cas pour les sites touristiques. Mais il faut compter 5 200 FCFA soit plus ou moins 7 € pour qu’un adulte se rende sur l’île et 2 700 FCFA pour un enfant. Ce tarif comprend la traversée aller et retour qui rappelons-le ne dure qu’une vingtaine de minutes par trajet.

Quel a été le rôle de Gorée dans la traite négrière au Sénégal ?

Île d’origine volcanique, Gorée est un lieu chargé d’histoire parce que est le symbole de la traite négrière en Afrique. Cette tragédie qui a duré quatre siècles et défiguré le continent africain, est l’un des rares traumatismes universels au même titre que la Shoah.

L’île de Gorée a été l’un de ces ports d’où partaient, pour un voyage sans retour, les nombreux bateaux transatlantiques qui alimentaient la traite. C’est à ce titre que l’ONU, en 1978, a reconnu officiellement l’île de Gorée comme île mémoire de la Grande traite négrière.

Le Mémorial de Gorée exprime donc la volonté d’édifier un espace de souvenir sur l’île de Gorée qui pourrait répondre au désir ardent exprimé à différentes reprises par les intellectuels et artistes noirs de tous les horizons. C’est un monument en hommage à l’Afrique selon les termes du président sénégalais Léopold Sédar Senghor, un lieu d’hommage, de méditation et de réflexion.

La maison des esclaves, un lieu de mémoire sur l’île de Gorée Sénégal

La maison des esclaves est l’un des lieux les plus visités par les touristes sur l’île de Gorée. Il s’agit d’une destination chargée d’histoires, des histoires qui ne laissent personne indifférent. En effet, la maison des esclaves n’est autre que l’entrepôt des esclaves installé sur l’île. C’était l’endroit où les esclaves attendaient leur départ vers les colonies outre-Atlantique. Ladite maison est compartimentée selon le sexe et le statut des esclaves. On y retrouve :

  • Des cellules pour hommes ;
  • Des chambres pour femmes et mères 
  • Des cellules pour enfants ;
  • Des chambres pour jeunes filles ;
  • Une sale de pesage…

La cellule destinée aux hommes avait une superficie de 6,76 m2 et servait à entasser entre 15 et 20 esclaves enchaînés et assis dos contre le mur.

En quittant une chambre à une autre lors de votre visite, vous voudrez connaître tout ce qui s’était passé dans cette maison pendant la période esclavagiste. Au fond de « la maison des esclaves » se trouve la porte du voyage sans retour. C’est l’ultime porte, celle à partir de laquelle les esclaves laissaient derrière eux toute leur vie (enfant, femme, amis, travail…) pour être définitivement embarqués vers les colonies.

Juste à l’étage de « la maison des esclaves » se trouve une salle d’exposition qui retrace toute l’histoire de l’esclavage en ce lieu. La visite de la maison de l’esclave sur l’île de Gorée au Sénégal fait naître sans l’ombre d’un doute un sentiment mixte de fascination et de tristesse.

Fermée le lundi, la maison rose a joué un rôle tristement célèbre dans le commerce triangulaire. La maison a été construite par les Portugais.

Vous avez aujourd’hui la chance de visiter cette maison dans laquelle les esclaves restaient avant de rejoindre l’occident, magnifiquement préservée grâce à Joseph Ndiaye. Nelson Mandela, le pape Jean-Paul II, Barack Obama, Yasser Arafat vinrent se recueillir à la mémoire des 12,5 millions d’esclaves déportés aux Amériques.

Sénégal : Île de Gorée

Le musée historique du Fort d’Estrées

Les musées sont nombreux sur l’île de Gorée. Ils vous permettent de découvrir le Sénégal et son histoire de manière originale. L’une de ces bâtisses spéciales est le musée historique qui se trouve au nord de l’île de Gorée dans le fort d’Estrées.

Il s’agit d’une citadelle à forme sphérique bâtie pendant les années 1852 – 1856. C’est l’un des premiers édifices que vous apercevez à l’approche de l’île de Gorée Sénégal. Ce musée historique relate l’histoire du Sénégal depuis la préhistoire jusqu’à son indépendance.

Il dispose d’une salle spéciale dans laquelle vous pouvez découvrir tout le déroulement de l’esclavage. Vous pouvez aussi y contempler la maquette d’un navire négrier dénommé l’Aurore. Pour en apprendre davantage sur le Sénégal, vous pouvez également vous rendre au musée de la Mer. Elle se trouve dans une immense maison bâtie au 18ème siècle.

Les maisons coloniales de l’île de Gorée Sénégal

L’attrait de l’île de Gorée réside dans son patrimoine architectural. L’île dispose de plusieurs édifices qui traversent le temps (depuis le 18ème siècle), mais qui maintiennent leur splendeur. L’inscription de l’île au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1978 a énormément favorisé la sauvegarde des constructions implantées dans ce lieu.

Quelques-unes des anciennes esclaveries présentes sur l’île servent désormais d’habitation pour la population. Vous apprécierez certainement la découverte des nombreux bâtiments coloniaux érigés sur l’île. D’ailleurs, l’un des plus imposants est le palais du Gouverneur.

Pour pleinement profiter de la beauté de l’île de Gorée, vous pouvez flâner le long de ses ruelles en toute quiétude. Ce sera le moment d’admirer la synergie des couleurs des maisons, des fenêtres et des fleurs.

C’est également une opportunité pour rencontrer plusieurs artistes locaux qui produisent des œuvres d’arts exceptionnels. L’atmosphère qui règne sur cette île est digne d’un conte de fées.

Île de Gorée - Maison des esclaves

Les fortifications de Gorée

Sur l’île de Gorée, on retrouve aussi plusieurs fortifications. Au Sud se trouve le plateau de Castel. Il permet d’avoir une vue panoramique de l’île et d’apercevoir Dakar dans son entièreté. Le plateau de Castel dispose de plusieurs installations coloniales notamment des forts.

Un peu d’histoire ? Un télémètre fut installé en 1907 sur le plateau de Castel pour mesurer la distance à laquelle se trouvent les navires. L’utilisation de ce télémètre permet aux artilleurs de paramétrer avec précision les canons.

On y retrouve aussi un canon qui ne pèse pas moins de 29 tonnes et a une portée de 14 km. D’ailleurs, c’est ce canon qui a permis à la France du régime de Vichy de couler un bateau britannique, précisément le 23 septembre 1940.

L’île était fortement militarisée par le passé et servait de base stratégique pour les colons. C’est pour cela que vous pouvez découvrir aujourd’hui sur les lieux :

  • Des canons ;
  • Des bunkers ;
  • Des instruments militaires…

On y retrouve même une ligne souterraine pour s’évader du Castel. Le plateau de Castel dispose aussi d’un centre international des mémoires qui est dédié aux droits de l’Homme.

Hôtel Municipal la Porte du Retour

L’hôtel municipal La Porte du Retour a ouvert ses portes près du jardin botanique Adanson. Avec ses dix chambres climatisées réparties autour d’un petit patio verdoyant, elle offre un confort douillet. La chambre avec balcon offre une jolie vue sur l’océan. Situé à environ 1 km seulement du centre de Gorée, l’hôtel constitue un bon point de départ pour entamer la visite de l’île. Dans les faits, il est situé à seulement quelques mètres de la Maison des Esclaves et est adjacent à la Statue de la Libération de l’esclavage. En outre, il est à 350 m de Mémorial Goree-Almadies.

Les autres lieux emblématiques à visiter sur l’île de Gorée Sénégal

Savez-vous que Gorée a contribué à l’éclosion de plusieurs cadres africains ? En effet, l’île a formé grâce à l’École Normale William Ponty de nombreuses personnalités politiques telles que :

Cette école n’existe plus, mais l’île de Gorée détient toujours une prestigieuse école dénommée « École publique d’Excellence Mariama Ba ». Vous pouvez faire une petite visite dans cette école qui est spécialement destinée aux meilleures élèves (uniquement les jeunes filles) du Sénégal.

Ne manquez pas de visiter l’église Saint-Charles-Borromée. Implantée au cœur de l’île de Gorée, cette église est consacrée au prélat italien Charles-Borromée. Dans son enceinte se trouve un escalier en fer forgé dont la fonte a été réalisée dans les locaux de la Marine française.

Aussi, la mosquée de l’île de Gorée construite depuis 1890 est réalisée en pierre basaltique. Elle se situe au-dessous de la montagne Castel et à proximité de la mer. Ces deux édifices représentent un patrimoine religieux incontournable sur l’île.

Venir au Sénégal plus précisément à Dakar sans visiter l’île de Gorée ? Vous risquez de le regretter. Cet endroit attrayant qui regorge de nombreux lieux emblématiques permet de vivre une expérience extraordinaire.

Malgré son histoire marquée de tragédie, cette île est presque paradisiaque ! Comme le disait Jean-Louis ROY : « Celui qui vous a dit Gorée est une île, celui-là a menti. Cette île n’est pas une île, elle est le continent de l’esprit ».

Pin It on Pinterest

Partagez l'article

L'article vous a plu ? Laissez un commentaire et partagez-le avec vos amis ! L'équipe vous en remercie.❤️