fbpx
Sélectionner une page

La ville de Saint-Louis est fondée en 1659 sur l’île par des marins normands. Elle est la plus ancienne ville coloniale de la côte ouest-africaine. Elle était la capitale administrative et politique des territoires français d’Afrique occidentale, de la Mauritanie et du Sénégal. Le nom Saint-Louis est donné à cette île en l’honneur du Roi de la France.

L’on ne saurait parler de Saint-Louis, sans parler du célèbre pont Faidherbe. Ce pont fut créé en 1897 suite au naufrage de frégate (la méduse) qui amenait 400 militaires et fonctionnaires français au Sénégal, en 1816.

Le 25 novembre 1958, Saint-Louis perd son statut de capitale du Sénégal. Il se voit remplacé par Dakar, le jour de la proclamation de la République sénégalaise dans la Communauté française.

Le paysage de Saint-Louis au Sénégal

La ville couvre toute la superficie de l’île Saint-Louis, y compris :

  • Les berges ;
  • Les quais ;
  • Le pont Faidherbe.

L’île est entourée d’un système de quais qui sert de référence pour toutes les rues dans le sens est-ouest. De style caserne militaire, Saint-Louis s’articule en trois parties : le quartier nord, le quartier sud et la Place Faidherbe.

La ville conserve également de nombreuses maisons aux façades colorées qui font la beauté de son paysage. Ce sont des bâtisses typiques de l’époque coloniale qui donne à la ville sa qualité esthétique et son identité.

Aujourd’hui, Saint-Louis se prolonge sur une partie de la Langue de Barbarie, une côte habitée par une communauté de pêcheurs très actifs.

Du côté du continent, la ville insulaire s’étend au quartier de Sor. De là, l’on ne peut accéder à l’île de Saint-Louis que par une seule liaison, le Pont Faidherbe.

Les infrastructures de Saint-Louis au Sénégal

L’île Saint-Louis constitue un remarquable exemple de ville coloniale à l’unité stylistique grâce à son architecture coloniale de grande qualité. On comprend à une première vue qu’il s’agit d’une homogénéité urbaine fondée sur des typologies et des principes d’urbanisme hérités de l’administration coloniale.

Le Pont Faidherbe, cette structure métallique qui mesure 507 mètres de long et 10,5 mètres de large est l’une des infrastructures les plus célèbres de Saint-Louis. Il se compose de 7 travées voûtées dont l’avant-dernière a été conçue pour pivoter autour d’un axe fixe et pour laisser passer les navires.

Le Palais du Gouvernement constitue le centre orthogonal d’un plan urbain parfaitement régulier. Hérités de l’ancien fort, les murs à base épaisse et le vestige des anciens contreforts de cet édifice dominent le regard. Il abrite aujourd’hui les bureaux administratifs de la région.

Les magnifiques « maisons à balcons », les « maisons galeries » ainsi que les rares « maisons basses » portugaises de Saint-Louis sont admirables. La plupart sont composées de double toiture en tuile, de balcons en bois, de vérandas et de balustrades en fer forgé.

Autres édifices et monuments importants de Saint-Louis sont :

  • Le musée ;
  • Le palais de la justice ;
  • La cathédrale ;
  • La mosquée.
Sénégal : Visiter Saint-Louis

Les activités touristiques à Saint-Louis

Le tourisme est l’une des activités phares de la ville de Saint-Louis au Sénégal. Ne manquez donc pas de visiter vous aussi, les quartiers sud ou Sindoné et Nord ou Lodo de cette ville. Vous pouvez explorer Saint-Louis en calèche en voiture ou à pied. Il est également possible d’admirer la mangrove au sud de l’île en pirogue. Souhaiteriez-vous balader sur la plage pour ensuite vous reposer sur la rive de l’hydrobase ? Parfait ! Vous trouverez votre dose de plaisir à flâner sur les plages de Saint-Louis.

Et ce n’est pas tout !

Saint-Louis est non loin d’autres sites touristiques comme le Parc aux oiseaux du Djoudj (3ième réserve ornithologique au monde), le Parc de la Langue de Barbarie, l’ancienne usine à vapeur, la pêche artisanale, le Lac des Guiers, les villages Peuls, etc…

Autres informations sur la ville de Saint-Louis

À Saint-Louis, les moyens de déplacement sont divers. Vous aurez le choix entre les taxis pour des courses intérieures ou des déplacements hors de la ville ; des cars colorés pour des trajets déterminés et des calèches.

Les amoureux de la gastronomie africaine auront de quoi se régaler pendant leur séjour à Saint-Louis. Les spécialités culinaires de la ville sont :

  • Le poulet yassa (poulet grillé avec une marinade épicée et au citron) avec du riz ;
  • Le mafé (viande de bœuf préparée avec une sauce à la tomate ou aux légumes) avec du riz ;
  • Le ceebu jen (riz au poisson).

Les fruits sont aussi servis sous plusieurs formes à Saint-Louis. Par exemple, le cake aux mangues, le lait au corossol ou encore les bouchées de cocos peuvent réveiller vos papilles gustatives.


Par ailleurs, des commerces d’articles artisanaux sont menés dans la ville. Les visiteurs peuvent repartir de Saint-Louis avec des objets en souvenir. On y retrouve des sacs, sandales et pagnes en matières africaines, de la poterie, des masques et instruments de musiques.


En définitive, la ville insulaire Saint-Louis est l’une des belles villes historiques de l’Afrique de l’Ouest. Avec son paysage admirable, son architecture imposante et ses monuments remarquables, Saint-Louis est une destination bien aimée des touristes du monde.

Pin It on Pinterest

Partagez l'article

L'article vous a plu ? Laissez un commentaire et partagez-le avec vos amis ! L'équipe vous en remercie.❤️