fbpx
Sélectionner une page

Encore appelée basilique de Yamoussoukro, la Basilique Notre-Dame de la Paix est le plus grand des monuments religieux catholiques au monde. Chaque année, des milliers de personnes, autochtones, pèlerins étrangers et touristes viennent découvrir la splendeur de ce majestueux édifice. Cependant, la construction de la Basilique Notre-Dame de la Paix est entachée de nombreuses controverses. Découvrez dans ce guide 6 choses que vous ne saviez probablement pas sur cette basilique.

La Basilique Notre-Dame de la Paix a une histoire spéciale

Pierre Fakhoury est l’architecte qui a dessiné les plans de la Basilique de Yamoussoukro. Il s’est inspiré de l’architecture de la Basilique de Saint-Pierre de Rome. Ces plans furent sélectionnés par le président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, celui-là même qui a financé entièrement la construction de l’édifice. Il S’agit d’une offrande qu’il a voulu faire à Dieu.

La Basilique a été construite dans le village natal du président Houphouët-Boigny, aujourd’hui la capitale du pays. Les travaux de construction ont débuté en février 1986 et on prit fin en septembre 1989. D’après les estimations, le coût total de ces travaux est de 40 milliards de francs CFA (environ 61 millions d’euros).

Le coût de la construction a fait tiquer plus d’un. De nombreuses personnes n’acceptaient pas le fait qu’on puisse autant investir dans un édifice religieux alors que les catholiques ne représentaient que 22 % de la population ivoirienne. Face aux polémiques, le président Houphouët-Boigny a répondu que le projet a été entièrement financé sur ses deniers personnels.

Basilique Notre-Dame de la Paix : la plus grande basilique au monde

La Basilique Notre-Dame de la Paix détient 4 records Guinness. Dire que la Basilique Notre-Dame-de-la-Paix est l’édifice religieux le plus grand au monde n’est pas une hyperbole. Elle concentre quatre records Guinness, à savoir :

  • La plus haute basilique au monde (158 m) ;
  • La basilique ayant le plus court temps de construction au monde (1 500 ouvriers africains ont travaillé 24 h/24 et 7 j/7 sur le chantier afin d’achever l’édifice en 3 ans) ;
  • Le monument religieux ayant le plus grand dôme au monde (une coupole de 90 m de diamètre et de 60 m de hauteur, surmontée d’une croix en or massif.)
  • L’édifice religieux ayant la plus grande superficie de vitraux (7 363 mètres carrés pour être précis).

Vu l’immensité de ce bâtiment, plusieurs altercations ont failli empêcher le projet de voir le jour. Concrètement, la construction n’était pas autorisée par le Vatican parce qu’elle ne devrait pas être plus grande que la basilique du Vatican. De plus, la provenance des fonds devrait être prouvée afin que le Vatican s’assure qu’il ne s’agit pas d’une opération de blanchiment d’argent.

Comme si cela ne suffisait pas, il fallait aussi prouver qu’au moins une personne a été canonisée dans le pays avant que la Côte d’Ivoire ne soit autorisée à construire une basilique sur son territoire. Après que toutes ces préoccupations aient été satisfaites, les travaux de construction de la basilique de Yamoussoukro ont pu réellement débuter en juillet 1989.

Basilique Notre-Dame de la Paix

La Basilique de Yamoussoukro est beaucoup plus grande qu’on ne l’imagine

Presque tous ceux ou celles qui visitent la Basilique Notre-Dame de la Paix font la même remarque : l’édifice est plus grand que l’on ne l’imagine. Rien que la croix de l’autel présente des dimensions gigantesques : 2,5 m de long pour 1,5 m de large. Pourtant, lorsque vous l’observez depuis une photo ou même en live, vous ne saurez pas que c’est aussi hors dimensions.

Outre la croix de l’autel, l’image de la colombe qui se retrouve au sommet du dôme fait 7 mètres de long. Cette colombe qui symbolise le St Esprit est juste phénoménale. Par ailleurs, le premier niveau de la chapelle peut accueillir 18 000 fidèles. Cependant, on y retrouve 7000 places assises qui se retrouvent dans une enceinte climatisée.

Le troisième niveau de la basilique compte 456 ampoules avec une puissance de 1000 watts chacune. Heureusement, toutes ces lampes ne sont jamais mises sous tension au même moment. Sinon imaginez la chaleur que peuvent dégager 456 000 watts de lumière…

Les sièges de la Basilique de Yamoussoukro ont des propriétés acoustiques spécifiques

Pour s’assurer que les fidèles puissent bien suivre les messes célébrées dans la Basilique, plusieurs matériaux ont été utilisés pour favoriser le phénomène d’absorption de sons. Par exemple, les 7000 sièges de l’édifice disposent tous d’un revêtement absorbant. Il s’agit de la laine de verre qui recouvre tous les coussins des sièges.

Ce matériau est multifonction. En plus de contribuer à l’embellissement de la décoration intérieure de la cathédrale, elle garantit une bonne assise et absorbe les sons. Ainsi les échos au-delà de l’autel sont entièrement absorbés. L’architecte a su faire preuve d’ingéniosité à ce niveau, c’est le moins qu’on puisse dire.

Basilique Notre-Dame de la Paix intérieur

Les vitraux de la cathédrale de Yamoussoukro mettent en scène le président Houphouët

La Basilique Notre-Dame de la Paix est un lieu de culte qui ne déroge pas à la tradition des bâtisseurs de cathédrale chez les catholiques. Sur l’un des 24 grands vitraux de l’édifice (celui de l’entrée à Jérusalem), on peut voir une image du président Houphouët Boigny, mais aussi l’image de Pierre Fakhoury, l’architecte qui a dessiné les plans de la basilique.

D’autres images de mécènes et intervenants apparaissent aussi sur ces vitraux fabriqués par une équipe composée d’artisans provenant de quatorze nationalités différentes. Il s’agit notamment de Olga Belgrant (responsable des dessins de vitraux), Patrick d’Hauthuile (architecte) et Antoine Cesareo, directeur des grands travaux.

La Basilique Notre-Dame de la Paix appartient au Vatican

Les 130 hectares sur lesquelles est construite la Basilique Notre-Dame de la Paix sont la propriété du Vatican. En effet, après la construction de ce lieu de culte, le président Houphouët en a fait don au Vatican. L’édifice situé au cœur du pays baoulé a été consacré par le pape Jean-Paul II en personne le 10 septembre 1990. Lors de cette consécration, pas moins de 200 000 personnes étaient présentes.

C’est après cette consécration que la basilique sera ouverte au culte dès l’année qui a suivie. Depuis, l’endroit est devenu un lieu de pèlerinage très prisé pour les catholiques du monde entier. En ce qui concerne les frais d’entretien de la Basilique, ils sont couverts à hauteur de 60 % par des fonds que le président Félix Houphouët Boigny a laissés et qui produisent des intérêts chaque année.

En résumé, la Basilique Notre-Dame de la Paix est un lieu de culte qui impressionne par sa démesure. Il s’agit d’une curiosité que vous ne devez manquer de visiter sous aucun prétexte. La visite est facturée à 1000 francs CFA pour les nationaux et 2000 FCFA pour les non-nationaux. Les enfants et les étudiants ne paient que 500 FCFA. Dans tous les cas, un guide est d’office attribué aux visiteurs. Si vous êtes à véhicule, vous pouvez prévoir 500 f/véhicule pour les frais de parking.

Pin It on Pinterest

Partagez l'article

L'article vous a plu ? Laissez un commentaire et partagez-le avec vos amis ! L'équipe vous en remercie.❤️